Suivez-moi:
Make-up, Revue

Rouge Laque de Bourjois, la couleur qui claque !

Après la folie des lèvres mattes, semi-mattes et j’en passe, il semblerait que 2017 soit l’année du changement ! Ce qui ne nous arrange guère, moi et mes finances : les gars, je viens tout juste de vider mon compte en banque pour me confectionner une petite collection de rouges à lèvres liquides au fini velours, soyons raisonnables et laissez-moi en profiter un peu sans trop de tentations à coté… Car oui, cette année on dirait que la grande tendance, c’est surtout le retour en force de la brillance, et des finis laqués ! Soit l’inverse totale de tout ce qui nous a fait vibrer ces derniers mois. Et même si je continue de porter mes rouges à lèvres mats (et d’être raisonnable coté achats beauté pour le moment), je dois dire que le come-back des effets glossy, et de la couleur qui claque m’emballe carrément. ! Je ne sais pas si ça vient de l’arrivée du printemps, mais en tous cas, un peu de changement, je trouve ça plutôt cool !

Rouge Laque, les dernières pépites de Bourjois?

Alors après les Rouge Edition Velvet il y quelques années (mat et intense), puis les Aqua Laque en 2015 (au fini brillant et transparent), et enfin les Souffle de Velvet l’an dernier (mat tout en transparence)…Cette fois ci Bourjois nous propose d’allier brillance, et couleur intense dans un seul et même produit : les Rouges Laques aka les petits nouveaux de 2017 !

La promesse ? Une laque légère comme l’air mais à la couleur intense ! Bien loin des textures mats et assèchantes, les Rouges Laques n’en sont pas moins performant coté tenue (en tous cas c’est ce qu’on nous dit sur le papier, reste à voir tout ça en action !). Au programme : 8 couleurs qui se déclinent autour du rose, du rouge, du nude ou encore du prune…

Alors l’association de la couleur, de la brillance, sans pour autant mettre de coté le confort, est-elle possible? C’est en tous cas ce que nous promet cette petite nouveauté lipstickienne ! J’ai eu la chance de pouvoir découvrir l’un d’entre eux (merci Jen et la #TeamVelvet) et après l’avoir porté quelques jours, me voilà ici présente pour te faire mon rapport sur la chose !

Ce que j’ai aimé ou pas, de mes premières impressions, à mon avis définitif, aujourd’hui je te dis tout…Et pour changer, ça n’est pas un nude qui s’invite sur le blog pour cette fois, mais bel et bien un vrai rouge (car au cas où tu ne le saurais pas encore, après les nudes/roses, ce sont un peu mes petits chouchou :p)

#RougeLaque dit nous qui tu es?

On reconnaitra sans aucune difficulté son petit air de famille avec les packagings de nos Rouges Edition Velvet d’amour, même si pour le coup, ils ne sont pas vraiment identiques, on ne peut pas nier leur lien de parenté ! On retrouve quasi le même format, à un détail près : celui des Rouges Laques est un peu plus grand et totalement opaque. De quoi suffir à les différencier facilement en magasin ! Evidemment vu qu’il s’agit d’une laque à lèvres, on dit adieu à l’effet plastique mat, ici ça brille !

Pour  l’embout, on ne change pas une équipe qui gagne : une fois le ouvert, on retrouve le même que celui des velvets. Un embout mousse légèrement biseauté qui permettra une application tout en douceur.

Et la couleur dans tout ça? Pour ma part j’ai donc pu faire connaissance avec la numéro 5 aka Red To Toes ! Un sublime rouge coquelicot, aux sous-tons légèrement orangé. Ce genre de rouge que je porte sans jamais me lasser…Je trouve ce genre de couleur idéale en toutes saisons, c’est un peu un must-have dans nos torusses de make-up addicts, mais pour le coup, le printemps lui va vraiment comme un gant.

Même si swatché sur la main, sa couleur apparait hyper intense tu verras qu’en application le résultat n’est pas tout à fait le même. En effet au premier abord j’avoue que j’ai été plutôt surprise par l’aspect un peu « gelifié » des Rouges Laques. C’est surprenant, très frais et légèrement translucide. Je ne saurais pas vraiment l’expliquer à vrai dire !

Une fois sur les lèvres, l’application se fait les doigts dans le nez avec l’aide de l’embout mousse. La matière s’étire bien, se travaille sans trop de difficulté et laisse une sensation de légèreté. On en oublierai presque qu’on porte du rouge à lèvres. Sauf que va savoi pourquoi, je m’attendais à un fini opaque : que neni ! Même si la couleur est bien là et très intense, on voit tout le même nos lèvres en dessous. Du coup, si tu souhaites obtenir un rendu moins transparent, il te faudra repaser plusieurs fois histoire d’intensifier la chose ! J’ai trouvé ça plutôt étonant pour une laque, mais pas forcément déplaisant.

Pour celles qui apprécient les rendus modulables, c’est même carrément cool. Je ne sais pas si toutes les teintes possèdent cette même caractéristique, mais pour le coup ça m’a bien plu. Moi qui aime bien pouvoir porter mes rouges à lèvres de différentes manières.

Sur la photo je porte donc Red To Toes (en version 3 passages) et pfouuu…Il est juste dingueudinguedingueuuuh ! 

Et coté tenue ça donne quoi alors? Et bien sans surprise, la couleur est vraiment tenace. Certes l’apsect brillant/satiné fini par disparaitre un peu au fil de la journée, mais la teinte en elle même se fixe bien sur les lèvres. On perd en intensité après un repas, mais pour ma part j’avais toujours un effet « lèvres mordues » après avoir mangé.

Attention néanmoins du coté du transfert, tu t’en doutes peut être mais la matière ne sèche jamais vraiment contrairement aux rouges à lèvres mats. Du coup, on s’en fiche rapidement un peu partout quand on y prend pas gare ! Cela dit si on ne vient pas se frotter la bouche pour une raison X ou Y (ahem… oui bah j’avais oublié que je portais du rouge à lèvres…la promesse de légereté est donc tenue non?), le rouge ne file pas pour autant. Le contour des lèvres reste net et bien tracé sans qu’on ai nécessairement besoin de le tracer au crayon auparavant.

3.Alors #TeamVelvet ou #TeamRougelaque?

J’avoue que la surprise est plutôt bonne ! Autant je n’avais pas été tentée du tout par la version Rouge Edition Aqua Laque, autant cette version : plus intense, et ultra brillante me donne davantage envie ! Les autres teintes proposées sont d’ailleurs franchement canons, je regrette juste un peu qu’il n’y ai pas de vraix nudes (c’est pas parce que je porte du rouge que je dois renier mon amour pour eux soyons réalistes !), toutes les couleurs sont au final assez flashy ! A voir si Bourjois décide d’étoffer son panel (je compte sur eux :p). Bon en attendant j’ai totalement adopté Red To Toes et honnêtement je ne peux que te le conseiller. Pour mettre la main dessus, il te faudra compter 14,50€ l’unité (j’ai bon espoir de les trouver un peu moins cher d’ici quelques temps dans mon Carrefour cela dit … :p) . C’est pas forcément donné pour un rouge à lèvres , mais pour le coup je n’ai pas grand chose à lui reprocher, le rapport qualité/prix est franchement plutôt bon ! Carton plein pour cette jolie nouveauté, on dit bravo Bourjois ! #KissKissEnRed

Pour les retrouver? On file sur l’eshop de la marque, ou on prend son mal en patience et on attend qu’ils débarquent dans nos grandes surfaces ou chez Sephora* :) 

Et de ton coté, tu en penses quoi de ces jolis petits tubes de Rouge Laque? Envie de les essayer ou pas du tout tentée? As-tu déjà repéré une couleur en particulier parmi le choix de disponibles? PLutôt #TeamLaque ou #TeamVelvet?  On se retrouve juste en dessous pour papoter de tout ça, surtout que je suis vraiment curieuse de connaitre vos ressentis face à ces nouveautés plutôt différentes de ce qu’on a pu voir coté rouges à lèvres ces derniers temps ! On se dit à très vite, des bisous <3

La suite c’est ici :

– Instagram : a_littleb

– Hellocoton: Alittleb

– Facebook :A Little B

* Produits envoyés par la marque, le revendeur ou l’agence RP

 

Partager:
Leave a comment
Article précédent Article suivant

D'autres articles

2 Comments

  • Répondre pinezoe

    Il est beau!!! J’aime bien leur fini pas trop brillant. Jen m’a envoyé le Purpledélique et je l’adore!

    8 avril 2017 at 19 h 37 min
  • Répondre Myrtilla

    Coucou ! la teinte est vraiment trop belle, mais le fait qu’ils transfère beaucoup me dérange un peu :P

    11 avril 2017 at 21 h 11 min
  • Laisse une trace de ton passage...

    %d blogueurs aiment cette page :