Suivez-moi:
Bébé

Les premiers mois de Bébé (de 0 à 4 mois)

On se retrouve aujourd’hui pour parler de Baby-Boy, dans un billet que je n’avais absolument pas prévu  d’écrire (mais après tout, on sait que mon organisation et moi, on aime bien se contredire n’est-ce pas). Car même si j’adore les lire chez d’autres, (entre autres pour savoir ce qui m’attends…), je ne me voyais pas forcément te raconter les progrès de mon Mini par ici. Car même si je m’ébahie devant le moindre de ses gestes, et que je suis pleine de fierté devant ses « oooh » et « areuuuh », je me dis que chaque bébé est différent et à son propre rythme du coup, je ne voyais pas tellement ce que mon témoignage apporterait de plus. Puis finalement, en y réfléchissant bien, j’ai surtout eu envie de garder une trace écrite de ces moments passés avec lui, de pouvoir me souvenir de ces périodes là, un peu comme j’ai pu le faire avec mes articles-grossesse. Et vu que vous avez été plutôt nombreuses à les apprécier…Et que j’ai adoré me livrer à ce sujet, je me suis dis qu’on pourrait poursuivre tout ça, un peu différemment !

Du coup, me voilà de retour, avec des articles un peu plus personnels, clairement moins orientés beauté mais qui j’espère vous plairont tout autant ! Au programme pour cette fois-ci les premières mois de bébé ( de 0 à 4 mois ), qui de notre coté on été bien remplis. Je vous raconte tout ça juste en dessous.

1er mois : Apprendre à vivre ensemble

Sans surprise, le premier mois marque celui du changement. On passe de 2 à 3 et même si l’addition est pourtant simple sur le papier, la vivre en réalité est nettement plus compliqué ! Les premiers jours passés à la maternité me donnent, avec du recul, l’impression d’avoir été dans un petit cocon, où lorsqu’on a besoin d’aide, on en trouve en quelques secondes. Le retour à la maison m’a, quant à lui, fait l’effet d’un saut dans l’inconnu…Alors qu’au final tout s’est très vite organisé. Lors de son premier mois de vie, BabyBoy dormait finalement assez peu en journée (à notre grand désarroi), on pouvait éventuellement parler de siestes de 20 minutes à 1h (le temps de ranger un peu l’appartement), mais rarement mieux. Entre ses petits reflux et le début des coliques du nourrisson, il faut dire qu’il était difficile pour lui de se reposer. A part le transat dont je te parlais par ici, et les ballades en poussette (en nacelle plus précisément), l’endormir était une véritable épreuve (Koh-Lanta peut aller se rhabiller les gars je vous le dis !).

Les journées se sont néanmoins très vite calées sur un rythme plutôt régulier de 3 à 4h entre chaque tétée (puisqu’à ce moment là j’allaitais mon Mini). Entre temps LittleBaby avait de grandes phases d’éveil, de plus en plus importantes au fil des semaines. Nous avons d’ailleurs très vite compris que Monsieur adorait la musique : tout particulièrement celle de son mobile, ainsi que les berceuses. Lorsque quelque chose ne lui convenait pas, ou lorsqu’il avait faim, BabyBoy grognait à tout bout de champs, et à très rapidement saisit comment se faire comprendre. Quant aux nuits, heureusement elles étaient un peu plus cool que les journées : BabyBoy s’endormait vers 23h pour ne se réveiller qu’entre 3 ou 4h, puis ensuite vers 8/9h. Le temps pour nous de nous reposer un peu. Son moment préféré : le bain !

La petite anecdote : On m’avait parlé du fameux pic de croissance des 3 semaines lors de l’allaitement maternel et je peux te dire qu’il est impossible à louper : Bébé réclame à manger toutes les heures, même quand il n’a pas faim. Environ 48h pendant lesquelles il est quasi impossible de se reposer !

2ème mois : Les premiers sourires

Pour son deuxième mois de vie BabyBoy a enduré les coliques : il se tortillait dans tous les sens, pleurait énormément et il était très difficile de le calmer. Notre remède magique en dehors du transat, a été le portage en écharpe. Je n’envisageais plus de sortir sans elle. J’ai très vite maitrisé le noeud pour l’attache, vu que c’était le seul moyen de calmer bébé. Tenu bien droit, et contre une source de chaleur, il arrivait à s’endormir 3h d’affilé. Nous avions peur qu’il ne s’habitue qu’à ce moyen là pour s’endormir : au final, absolument pas. Par contre celà l’a clairement familiarisé avec le bruit des conversations et du bruit autour de lui, rien ne le réveillait une fois qu’il dormait. Ses phases d’éveil étaient par contre beaucoup plus intéressantes puisque BabyBoy a commencé les vocalises à ce moment là.

Nous avons également eu droit à ses premiers sourires et ses premières « vraies » interractions avec nous ! Les nuits se passaient toujours aussi bien, avec 2 réveils toujours sur les mêmes horaires. La journée, nous profitions des moments de répis où les coliques nous laissaient tranquilles, pour jouer dans son tapis d’éveil, ou dans son parc. BabyBoy avait d’ailleurs une préférence bien marquée pour ses petits hochets à clochettes.

La petite anecdote : Nous avons dû passer quelques jours à la campagne tellement il faisait chaud dans notre appartement. Le seul moyen pour que bébé puisse se reposer durant les après-midi…

3ème mois : Notre première escapade

Sans doutes celui qui marque le plus de changements ! BabyBoy a commencé à tenir de vraies conversations à base d' »areuh hooo » à différents niveaux de sons, diverses intonations…Essentiellement à ses nounours, un vrai moulin à paroles ! Mention spéciale à son tapis d’éveil a qui il a passé des heures à raconter sa vie (et à qui il tentait par tous les moyens d’arracher les petits jouets qui pendouillent). C’est aussi à ce moment là que nous avons fait notre premier « grand » voyage : dans le sud pour les vacances. Bébé a dormi tout le long du trajet, la voiture fonctionne toujours aussi bien pour l’endormir ! C’est durant ces vacances là qu’il a fait ses vraies premières nuits dans son lit parapluie (de minuit à 7 ou 8h), on était du coup bien reposés pour profiter de nos journées.

A la toute fin de son deuxième mois, c’est le moment que j’ai choisi pour le faire dormir dans sa propre chambre. Fini la nacelle dans la notre…Et la transition s’est passée sans aucun problème pour lui, au contraire je crois qu’il a adoré pouvoir dormir dans son grand lit. Même si les coliques étaient toujours présentes, les journées étaient plus calmes, et BabyBoy est devenu une machine à fou-rire. Digne de sa Maman ! A la fin de ce troisième mois, j’ai commencé à basculer bébé sur un allaitement mixte, en vue de ma reprise du travail, doucement mais surement, en supprimant petit à petit les tétées pour les remplacer par des biberons de lait artificiel (mais j’essaye de vous préparez un petit billet pour vous parler de tout ça très vite !).

La petite anecdote : J’ai compris qu’il était temps de changer la taille des couches quand celles-ci débordaient 4 fois par jour ! #glamourbonjour

4ème mois : Les premiers jours de crèche

Comme tu peux le lire juste au dessus, ma reprise du travail a également signé le début de la crèche pour BabyBoy. Nous avons donc commencé  tout doucement avec une semaine d’adaptation, où, petit à petit je le laissais un peu plus longtemps là-bas. Même s’il a mis une petite dizaine de jours à se caler sur le rythme de la crèche (il se rassurait en prenant des biberons un peu plus souvent), tout s’est plutôt bien passé (aucun pleurs à déclarer, mais la séparation est nettement moins difficile quand ils sont vraiment tout petit). Au tout début du 4ème mois, les coliques ce sont enfin arrêtées et je peux te dire que le changement est radical ! Notre bébé déjà très souriant est devenu un vrai clown, et ses accueils avec la banane tous les soirs à la crèche me font oublier mes journées de boulot !

BabyBoy a également capté comment se retourner, depuis c’est devenu un vrai challenge de lui enfiler un pijama en moins d’une minute…Il déménage tout, tout, tout : son lit, son parc, sa table à langer, son bain (un carnage). Attraper et tenir ses jouets n’est plus du tout un problème, et il adore tout particulièrement les jouets qui clignotent et font du bruit. Sa passion? Quand je lui mets son arche lumineuse au pied de son transat : Mozart et ses symphonies peuvent aller se rhabiller, on ne s’entend plus parler tellement il met l’ambiance!

La petite anecdote : Entendre pleurer un soir où BabyBoy était censé s’endormir dans son lit avec son mobile, venir voir ce qu’il se passe : le retrouver complètement à l’envers dans son lit, sur le ventre, empetré dans sa gigoteuse ! Grand moment !!

J’espère que ce premier aperçu de l’évolution du LittleBaby vous aura plu, n’hésitez pas à me raconter votre propre expérience, à nous partager vos petites anecdotes, et à me dire surtout, si ce type de billet vous plait ! Et en attendant on se retrouve très vite pour de nouvelles aventures ! Bisous bisous !

Marion & LittleBaby (qui prépare déjà sa prochaine bêtise !)

 

Pour patienter jusqu’à la prochaine fois…signature

– Instagram : a_littleb

– Hellocoton: Alittleb

– Facebook :A Little B

Partager:
Leave a comment
Article précédent Article suivant

D'autres articles

4 Comments

  • Répondre Kallyane

    Super article.
    Trop choupidou ses petits sourires !!!!
    Je craque complet !! :D

    25 octobre 2017 at 11 h 14 min
  • Répondre Delphine Cosmetic Diary

    J’ai adorée ton article je l’ai dévoré et merci pour les anecdotes ! Comme on ne se voit pas souvent ça me permet de découvrir ses petites bêtises et ses énormes progrès ❤️ J’attends avec impatience la suite. Des bisous à toute la famille

    25 octobre 2017 at 20 h 59 min
  • Répondre fibiel76

    Coucou! J’ai adoré lire ton article, mon petit bout de chou a 1 mois et demi et je me retrouve sur pas mal de choses entre les 1 et 2 mois de bébé, je suis contente de voir les évolutions que mon bébé va avoir dans ces prochaines semaines. Je suis déjà tellement gaga et fière de la moindre de ses petites évolutions :-) bisou

    26 octobre 2017 at 22 h 40 min
  • Répondre Romy

    Coucou Marion,
    Trop chouette de se replonger dans les premiers mois d’un bébé. C’est clair que ce ne sont pas les plus faciles mais après on est un peu nostalgique, ça passe tellement vite. Mais c’est trop génial de les voir progresser, évoluer, de vrais petites machines à s’émerveiller !
    J’espère qu’on trouvera un moment pour se revoir bientôt :)
    Bisous

    27 octobre 2017 at 8 h 52 min
  • Laisse une trace de ton passage...

    %d blogueurs aiment cette page :