Suivez-moi:
Revue

Crash-test : L’éponge en silicone de Silidrop, on valide ou pas?

crash test essai de la silidrop éponge silicone

S’il y a bien une nouveauté inratable ce début d’année sur la blogosphère : c’est bien l’éponge en silicone ! Après l’incontournable Beauty-Blender, dont on t’a surement rabattu les oreilles un milliard de fois depuis sa sortie, il est temps d’accueillir dans nos salles de bain un nouvel OBNI (Objet-Beauté-Non-Identifié) ! Alors bien franchement si on m’avait dit qu’un jour je me maquillerais avec ce qu’on trouve dans le rembourrage d’un soutif’…je me serais surement bien marrée ! Qu’est ce qu’on nous ferait pas faire? Où va le monde ma pauv’ Lucette franchement? Bon en attendant, cette petite chose a tellement fait parler d’elle qu’elle a fini par attiser ma curiosité. Qu’à t-elle de si extraordinaire? Est-ce vraiment une révolution incroyable ? Ou simplement un buzz qui va s’essoufler en moins de deux? Eh bien en bonne blogueuse-beauté-mouton j’ai menée l’enquête

1.A la découverte de la Silisponge, l’éponge silicone de Silidrop !

Bon on va pas se mentir, tu me connais déjà suffisament pour savoir que si je n’avais pas reçu cette éponge, je ne serais surement pas là pour t’en parler. Les produits révolutionnaires de ce style ont beau titiller ma curiosité, je ne me serais sans doutes, pour autant pas précipitée pour l’essayer. D’autant plus que coté application du fond de teint/BB crème je fais généralement de travers : avec mes petites mains, à la va-vite (#VaderetroBlogueuseBeautéEnCarton). C’est ça quand on veut pas rater son train le matin : une question de choix (ou de survie…pas sûre que mon patron apprécie mes retards, en plus de ceux de la SNCF).

Du coup, quand la marque Silidrop m’a proposé de découvrir sa Silisponge, je me suis dis que ma foi, ça pouvait toujours se tenter. Pour tout te dire c’est surtout l’idée de l’éponge-qui-se-lave-en-2-minutes qui me donnait envie de me pencher dessus. Parce que rien ne me soule plus que de passer mon beauty-blender sous l’eau après m’être maquillée

Pour te résumer l’affaire en quelques mots, l’éponge Silidrop, c’est un petit coussinet en silicone, hypoallergénique qui nous promet un maquillage uniforme, sans traces et un résultat naturel et rapide. Le tout en limitant la consommation de produit, ce qui en soit, la différencie le plus de son concurrent le Beauty-blender !

J’ai donc pu découvrir (comme pas mal de blogueuses au final), celle de la marque Silidrop, qui coûte très exactement 13,99€ l’unité. Voilà maintenant quelques semaines que je la mets à l’épreuve : BB crème, fond de teint, anti-cernes…Tout y est passé et je pense avoir enfin fixé mon avis à son sujet !

2.Utiliser l’éponge Silidrop pour se maquiller, easy or not?

Pour commencer par le commencement, avant de me lancer dans cette expérience périlleuse, j’ai mené ma petite enquète. J’ai lu un nombre incroyable de revues au sujet de cette éponge, et ma foi comme à chaque fois qu’un produit buzz sur la blogo : on a les adeptes convaincus et ceux qui n’aiment absolument pas. De mon coté et pour une fois (je tiens à le souligner, on est en progrès perpétuel les gars), je n’avais pas tellement d’aprioris. L’idée d’avoir un truc facile à rincer, et qui ne trainerait pas 10 000 bactéries dans son sillage me donnait envie de lui laisser une chance. Après je dois reconnaitre que j’avais plutôt du mal à me projeter en train de me maquiller avec ce bout de plastique…Mais bon qui ne tentes rien n’a rien !

J’ai donc lu attentivement le mode d’emploi de mon éponge : car attention il est important et joue un rôle clef dans l’application de ton fond de teint. Il se résume en 2 points très simples, à savoir :

  •  Appliquer un peu de produit sur le dessus de la main (ou le visage), puis étaler à l’aide de l’éponge.
  • Une fois le produit réparti, on tapote puis on étire sur la peau à l’aide de mouvements linéaires.

On peut également appliquer le fond de teint directement sur l’éponge à condition de faire attention au dosage : une mini quantité suffit. Puis rien ne t’empècheras d’en rajouter ensuite si le résultat ne te satisfait pas.

A noter tout de même que notre éponge est ultra flexible et peut donc se plier pour atteindre les petites zones plus précises du visage.

Comme tu le verras, elle est entièrement lisse, et possède une petite face bombée. C’est avec ce coté là que tu appliqueras ton fond de teint. On ne retire par la petite couche de plastique en surface, elle sert à protéger notre éponge (et ne gène pas l’application si jamais tu te poses la question).

Pour la laver rien de plus simple : un peu d’eau et du savon et le tour est joué. Vu qu’elle est entièrement lisse, elle n’absorbe rien. Adios les restes de fond de teint, en 2 minutes le tour est joué, et elle est déjà prête à reservir.

Bref comme ça, tout à l’air très simple, mais est-ce vraiment le reflet de la réalité? Et si on reprenait point par point ses promesses pour voir si elle vaut vraiment la peine d’être essayée?

3.L’éponge Silidrop en action : belles promesses ou véritable révolution?

L’économie de produit ? Qu’on se le dise, oui c’est son atout numéro un, par rapport à nos pinceaux et nos autres éponges à maquillage. Elle n’absorbe rien, du coup une quantité de fond de teint/BB crème mini suffira à te maquiller entièrement le visage. Pas de gaspillage si tu y vas tout doux au niveau du dosage pour commencer (j’avoue qu’au départ on se laisse facilement avoir). C’est carrément économique sur le long terme…et pour ça pas de mensonges ! Elle remplie le contrat à 100%. J’ai d’ailleurs le plus grand mal à en parler comme d’un véritable « éponge » puisque le principe premier de cet objet c’est l’absorption. La Silidrop est donc un peu à part !

L’aspect hypoallergénique ? Carrément que oui, on est loin du beauty-blender qui garde les traces de chaque passage sous la pompe à fond de teint. Avec mon éponge silicone, je n’ai pas peur de me couvrir de boutons parce que je l’ai mal rincée/séchée. Et ça franchement, pour la psychoteuse que je suis, ça n’a pas de prix ! (Notons que je me lave 10 fois les mains avant de poser ma BB crème d’habitude hein…) et coté durée de vie, je pense qu’on peut du coup la conserver un moment !

Une application rapide et sans traces ? Moui, bon c’est là où ça se gâte…Rapide, oui et non. Notre éponge ni est finalement pas pour grand chose puisque finalement tout dépend surtout du fond de teint qu’on applique. Mais quand même. Le geste n’est pas hyper instinctif : étaler, tapoter, étirer, il faut savoir enchainer ça sans trop se mélanger les pinceaux. Honnêtement je l’ai trouvé nettement plus facile à prendre en main avec une BB crème, qu’avec un fond de teint (avec le Re(Marc)Able je te la conseille d’ailleurs trèèèès fortement).

La sensation sur la peau au moment de l’application est plutôt étrange, je n’irais pas jusqu’à dire désagréable mais en tous cas très déstabilisante : contrairement à ce qu’on peut penser ça ne glisse pas des masses. Je n’ai pour le moment pas réussi à m’y faire totalement. Bon par contre, qu’on se le dise, elle n’est pas pratique pour les zones précises : contour de l’oeil, ailes du nez, j’ai à chaque fois un mal fou à estomper mon correcteur/anticerne qu’il soit crème ou liquide.

4. Crash-test final : le rendu avec ma Silidrop?

Et pour répondre à la dernière problématique : est-ce que le résultat est uniforme et reste naturel? Pour répondre à la question j’ai réalisé le maquillage de mon teint étapes par étapes, avec cet outil. Que ce soit l’application de ma BB crème, de mon anticerne ou de mon blush. Tous sont passés sous l’éponge, avec plus ou moins de succès !

Coté BB crème : J’ai sorti la remplaçante de ma BB crème fétiche (qui est actuellement en route pour la maison, j’avais oublié que je n’avais plus de stock…oups), aka la BB crème Mineraluxe de Ünt Color. Un poil plus épaisse/crémeuse que celle d’Erborian, elle me permet néanmoins d’obtenir un teint naturel et uniforme en temps normal. Associée à l’éponge Silidrop, effectivement un rien suffit. J’utilise carrément moins de produit qu’en temps normal, par contre coté rendu c’est un peu plus compliqué. Clairement appliqué à l’aide de la Silidrop, j’ai eu du mal a bien étirer mon produit. Elle nous promet aucune trace : ici je peux te dire que j’en avais.  Pour obtenir un résultat léger et naturel il faut savoir insister, repasser plusieurs fois, bien travailler la matière. En deux mots : c’est long. J’ai sensiblement le même soucis en utilisant n’importe quel fond de teint. Je trouve le résultat un poil trop fake, on voit où est passée l’éponge (et où elle n’est pas passée aussi)…

Coté anti-cerne : Associée à mon anti-cerne Auriège, qui se présente sous forme de stick c’est pas terrible non plus. La matière se travaille plus facilement et là pour le coup, je n’y passe pas des heures. Mais va savoir pourquoi, à l’application ça fait ressortir les pores. Alors que d’habitude je n’ai pas de soucis avec ce produit…

Coté Blush : J’ai voulu voir si on pouvait appliquer son blush crème à l’aide de notre éponge Silidrop (bah quoi, on est testeuse de l’extrème ou on l’est pas !). J’ai donc ressorti mon joli blush crème Akane et ma foi ça peut tout à fait se faire. Bon c’est moins précis qu’un pinceau mais en y allant doucement sur le dosage, le résultat est pas mal.

Bien honnêtement, à mes yeux cet outil reste un gadget, n’étant pas une adepte à 100% convaincue par le Beauty-Blender (je continue d’avoir du mal à utiliser une éponge qui faut laver sans arrêt), j’aurais tout de même moins de mal à me tourner vers l’éponge silicone pour son coté pratique et économique. Mais au quotidien, je ne me vois pas prendre autant de temps à travailler mon teint pour finalement obtenir un résultat pas vraiment naturel, ni uniforme(ou en tous cas pas suffisament pour moi)…Si néanmoins tu as quand même envie de tenter l’expérience et de te faire ton propre avis ce que je te conseille néanmoins (vu qu’apparemment nous ne sommes pas toutes égales face à cette éponge !), tu l’as trouveras par ici (à -25% avec le code  LITTLEB25) !

Prête à tester cet OBNI ou pas du tout ? Peut-être est ce déjà fait? Si oui, partages tu mon avis ? Intriguée par cette éponge ou complètement insensible à son buzz sur la blogo? Ne te gène pas pour nous faire part de ton ressenti ou de ton avis dans les commentaires, j’ai vu que tout le monde n’était pas d’accord, du coup je serais ravie de pouvoir en discuter avec vous ! On se retrouve très vite pour de nouvelles aventures, en attendant, plein de bisous <3

La suite, ça se passe aussi par là :

signature

– Instagram : a_littleb

– Hellocoton: Alittleb

– Facebook :A Little B

* Produits envoyés par la marque, le revendeur ou l’agence RP

Partager:
Leave a comment
Article précédent Article suivant

D'autres articles

6 Comments

  • Répondre Madagascarian

    hey ! merci pour la revue, j’ai vue des Youtubeuses qui ne l’ont pas spécialement appréciées, après je trouve que tes photos montrent un bon résultat ! Xx

    26 janvier 2017 at 19 h 10 min
    • Répondre alittleb

      Hello :)
      Bien honnêtement j’ai l’impression que les avis sont plutôt mitigés à son sujet, je pense surtout que ça dépend du fond de teint avec lequel tu utilises ton éponge. Non franchement c’est loin d’être la cata de mon coté, mais c’est particulièrement long d’obtenir un joli résultat…J’avais surtout l’impression que ma BB crème n’allait jamais se fixer.
      J’ai retenté avec d’autres fonds de teint depuis, genre le Air Mat de Bourjois et mon dieu la cata. Pour le coup j’ai fini par me démaquiller et tout recommencer. Du coup je reste sur le fait que ça fonctionne mieux avec une BB crème ou un fond de teint avec peu de couvrance, si on y passe un peu de temps !
      En tous cas merci pour ton petit mot, et j’espère à très vite :) des bisous

      1 mars 2017 at 18 h 05 min
  • Répondre Manon

    J’ai vu de nombreuses revues dessus et c’est vrai que les avis sont mitigés dans l’ensemble! Je ne suis pas vraiment intéressée par le test de cette éponge, le rendu me fait peur et j’aime beaucoup trop la beauty blender pour changer!
    Bisous!

    26 janvier 2017 at 21 h 32 min
    • Répondre alittleb

      Coucou Manon,
      Oui on a été pas mal à avaoir l’occasion de la tester et moi aussi, par curiosité je suis allée voir ce qu’elle donnait chez les autres blogueuses et j’avoue que les avis divergent pas mal ! Honnetement je pense clairement que ça dépend du fond de teint qu’on utilise avec (je pense que les finis peu couvrants s’en sortiront mieux…), après je maintiens qu’il faut de la patience pour obtenir un joli résultat. Je m’en sers toujours néanmoins mais ça n’a pas révolutionné ma vie ! Oui je te comprends, les adeptes du Beauty Blender auront sans doutes du mal à s’y faire !!^^
      En tous cas merci pour ton petit mot, et j’espère à très vite ! Des bisous :)

      1 mars 2017 at 18 h 08 min
  • Répondre Marie Chatard

    Merci de ta revue très intéressante … C’est fou comment cette éponge fait débat sur la toile.

    Pour le moment je reste sceptique…et je crois que je vais garder mes brosses et pinceaux. Ça me convient parfaitement. Ils inventent toujours plein de choses mais je préfère rester sur mes valeurs sûres pour le moment.

    Par contre pour me démaquiller j’utilise éponge Konjac !! Elle fait moins parler d’elle sur la blogosphère, et pourtant, pour moi elle mériterait grandement à être connue. Elle est 100 % naturelle, et à complètement révolutionner ma routine beauté. Elle est à la fois exfoliante et purifiante, grâce aux propriété de la plante konjac.

    J’en parle ici, si tu veux découvrir tout ce que tu dois savoir http://blog.la-pigiste.com/2017/02/14/konjac-eponge-secret-naturel-beaute-peau-saine-vegan/

    15 février 2017 at 2 h 26 min
    • Répondre alittleb

      Coucou Marie,

      Merci pour ton petit mot ! ça me fait plaisir de savoir que mon billet t’a plu ! C’est clair que d’après ce que j’ai pu voir, les avis sont très différents d’une personne à l’autre !! Je pense après que ça dépent beaucoup du fond de teint avec lequel tu l’associes…J’ai l’impression qu’avec un fini très couvrant le rendu est beaucoup moins naturel, en tous cas chez moi c’était une pure cata !
      Je te comprends pour le coup ^^ Oui je connais bien la Konjac, elle a eu son petit moment de gloire il y a quelques années mais c’est vrai qu’on en parle plus trop ! pourtant je suis de ton avis, elle est top pour démaquiller ! J’en ai une dans ma salle de bain, reçue par le biais d’une box et j’adore ce produit…
      Merci pour ton partage en tous cas, je suis sure qu’il en interessera plus d’une ! Des bisous et j’espère à très vite ! Bonne fin de journée :)

      1 mars 2017 at 18 h 12 min

    Laisse une trace de ton passage...

    %d blogueurs aiment cette page :